santé et bonne humeur

Le forum sante_et_bonne_humeur aborde les themes suivants : arts de sante, occultisme, voyance, esoterisme et spiritualite, elevage des lapins, bonsais, les reseaux P2P, education chien et chat, eBooks gratuits...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 la méditation taoïste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sierra117
Admin
avatar


MessageSujet: la méditation taoïste   Lun 26 Sep - 15:15

La méditation taoïste est basée sur la circulation de l'énergie dans "la petite révolution".
L'énergie nourricière (Qi, l'énergie qui provient de l'alimentation et de l'air)
fait une révolution à chaque respiration dans les deux méridiens curieux
Vaisseau Gouverneur et Vaisseau Conception,
c'est à dire qu'elle fait un tour complet en partant du ventre,
remonte la colonne vertébrale jusqu'au sommet de la tête,
pour redescendre sur l'avant du corps jusqu'à retourner dans le ventre.
A la respiration suivante, le cycle recommence.

La méditation taoïste est souvent employée pour soulager, voir guérir,
des maladies chroniques (hypertension, lombalgies, arthrose, etc.).
Le but de la pratique est aussi de renforcer la vitalité
en laissant circuler librement l'énergie dans le corps.


La première étape est la révolution du feu intérieur
qui est une sensation de chaleur qui se développe dans le Qihai
(la mer de Qi, 2 travers de doigts sous le nombril, dans l'axe du corps).
Lorsque le Qihai, le centre vital des énergies physiques, est saturé,
la chaleur descend dans le bassin, jusqu'au périnnée, le point le plus bas du bassin,
entre l'anus et les parties génitales, puis remonte la colonne vertébrale
(la Porte de Vie, à hauteur des reins ; la Porte Arrière, entre les omplates, milieu du dos ;
la Paroi de Fer, à la base du crâne) jusqu'au sommet de la tête (la Porte du Ciel).

Ensuite, le feu intérieur redescend par Yintang (le 3ème oeil, entre les paupières),
le bout du nez, le palais supérieur, la langue, la Porte Céleste (base de la gorge),
Xinwo (le centre vital du coeur, entre les 2 mamelons), la Source de Vie
(creux de l'estomac, juste sous le sternum), pour finir dans le Qihai.

A ce stade, la sensation de chaleur (le feu intérieur) a fait un tour complet
(une révolution) dans les 2 méridiens curieux,
le Vaisseau Gouverneur et le Vaisseau Conception (trajets d'énergie).

Cette révolution du feu intérieur se pratique aussi bien en méditation active
(le Qi Gong de la grue) qu'en méditation contemplative, en posture debout, assise ou couchée.

Cette initiation à la méditation taoïste est aussi une technique de santé.
En effet, pendant l'entraînement, le corps et l'esprit sont totalement détendu,
donc tout stress est écarté ; la respiration calme et profonde oxygène
les organes internes en profondeur et les centres vitaux sont remplis d'énergie.

La pratique de la méditation taoïste consiste à visualiser la révolution du feu intérieur
au fil de la respiration :
à l'inspiration, l'énergie nourricière (Qi) sort du Qihai, descend dans le bassin
puis remonte la colonne vertébrale jusqu'au sommet de la tête,
pour redescendre jusqu'au Palais de l'Energie (le palais supérieur) ;
à l'expiration, elle passe dans la langue, descend sur le bas de la gorge,
le centre vital du coeur, jusqu'à revenir dans le Qihai.
A l'inspiration suivante, le cycle recommence.

Naturellement, l'énergie fait inlassablement ce parcours, avec ou sans méditation.
Par contre, la pratique de la méditation permet de faire circuler l'énergie
librement dans le corps afin de renforcer la vitalité... et l'optimisme,
car le Qi, l'énergie nourricière, est lié aux énergies mentales.

La particularité de ces deux méridiens curieux sur lesquels on travaille,
est qu'ils servent de régulateur : ils équilibrent l'énergie dans tous les autres méridiens du corps.

A un niveau plus avancé, la méditation taoïste rejoint les autres formes de méditations classiques.
Il est beaucoup plus facile de se concentrer sur une cible dynamique,
la circulation de l'énergie dans la petite révolution,
que sur une cible statique comme une image ou un symbole.

Les résultats sont identiques : "la méditation suit la concentration",
après un certain temps, l'esprit accède à un état de conscience supérieur,
un état non ordinaire de la conscience.

Ce thème est plus approfondi sur :
http://sierra117.pagesperso-orange.fr/postA.html
(cliquez sur le lien ci-dessus)


Dernière édition par Sierra117 le Jeu 22 Mai - 13:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Sierra117.pagesperso-orange.fr/
Sierra117
Admin
avatar


MessageSujet: mobilisation de l'énergie   Lun 26 Sep - 15:16

Le but de cette technique est de mobiliser l'énergie
dans le Qihai, le centre vital du Qi, l'énergie nourricière.


L'image est d'envoyer son énergie avec tout ce que nous avons
de mauvais en nous dans la terre,
puis d'absorber l'énergie saine et réceptive de la Terre.




L'énergie doit circuler dans le corps, comme l'eau d'un torrent ;

si elle stagne, elle devient perverse, malsaine comme l'eau viellie d'une mare.

Pour pratiquer cette mobilisation :
- soigne ta respiration
(inspire par le nez en sortant le ventre ; expire par la bouche en rentrant le ventre).

- inspire normalement
- expire en visualisant un flot d'énergie qui part du sommet de la tête
en s'écoulant sur tout le corps pour sortir par les pieds "jusqu'au centre de la terre".
(pousse le flot mentalement pour pouvoir l'envoyer aussi bas).

Imagine ce flot comme l'eau d'une douche qui s'écoule du diffuseur au-dessus de ta tête
jusqu'au-delà des pieds.
Visualise une couleur neutre pour le flot : grise ou bleu-grise comme la fumée d'une cigarette.

Cet exercice te permet de chasser les tensions vers le bas.
Ta tête deviendra aussi légère qu'une plume.

- en inspirant, visualise un flot d'énergie partant du centre de la terre
pour remonter par tes pieds, l'intérieur des jambes (parcours des méridiens yins)
jusqu'au Qihai
(le hara, la mer d'énergie ; 2 travers de doigts sous le nombril, dans l'axe du corps).

- expire en gardant ton attention sur le Qihai en imaginant une "mer d'énergie"
de couleur jaune

- inspire en gardant ton attention sur le Qihai

- expire en portant l'attention au-dessus de la tête (la douche), etc.

La couleur jaune correspond à la Terre.
En visualisant l'énergie de la terre, on choisit toujours cette couleur
(le vert est l'énergie du foie, le rouge celle du coeur, le blanc celle des poumons
et le noir celle des reins ; les méridiens de la Terre sont le méridien de la rate
et le méridien de l'estomac).
[source : cours de Qi Gong - club de Haguenau]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Sierra117.pagesperso-orange.fr/
 
la méditation taoïste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le site web : "Sierra117"
» Pendant ma méditation, mon corps devient lourd et j'ai l'impression que je vais m'évanouir.
» Sensations physiques lors de la méditation
» Méditation dominicale : De la richesse
» Méditation à l'abbaye d'Orval.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
santé et bonne humeur :: le monde occulte du Qigong-
Sauter vers: