santé et bonne humeur

Le forum sante_et_bonne_humeur aborde les themes suivants : arts de sante, occultisme, voyance, esoterisme et spiritualite, elevage des lapins, bonsais, les reseaux P2P, education chien et chat, eBooks gratuits...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Godzilla

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sierra117
Admin
avatar


MessageSujet: Godzilla    Mar 20 Mai - 22:16




USA 1998
genre : fantastique
titre original : Godzilla
réalisation : Roland Emmerich
distribution : Matthew Broderick, Jean Reno, Maria Pitillo
durée : 2 h 20 mn
[essais nucléaires.fr, effets secondaires et la carrière de Jean Réno, Cf. DSK, nlle version 2014]

Les essais nucléaires français en Polynésie (archipel de Tahiti) ont engendré des mutations
génétiques dans l'environnement ; certains animaux sont devenus des monstres.
L'un d'eux, un amphibien, Godzilla, a coulé un cargo japonais ; le seul survivant,
transféré à l'hôpital de Tahiti, délirait sur "Gojira", une créature marine mythique japonaise.

Plus tard, une empreinte géante a été relevé à Panama... Godzilla lorgne sur l'Atlantique
en empruntant le canal de Panama sans payer un radis pour filer sur New York.
Wallstreet ou le Pentagone ? Ce Ben Laden des mers s'apprête à terroriser l'Amérique une nouvelle fois.

Un savant américain étudiant les mutations génétiques causées par les radiations nucléaires
est rappelé d'urgence de Tchernobyl par le gouvernement ainsi qu'une biologiste ;
l'armée est mobilisée lorsque Godzilla songe à squatter durablement la rade de New-York.
La ville sera dévastée par l'armée canardant à tours de bras en poursuivant le monstre
qui ajoute sa touche de destruction personnelle.



Une équipe des services secrets français intervient en s'alliant au savant américain pour éviter le pire.
Or Godzilla est autrement plus redoutable que le Rainbow Warrior de Greenpeace
que nous avons coulé sans coup férir ; la lutte s'annonce chaude.

A mes yeux, cette version de Godzilla est de loin la meilleure ;
elle ne déserre pas son étreinte sur le spectateur tenu en haleine jusqu'à la dernière minute du film.
Les effets spéciaux réussissent très bien dans les films qui finissent mal... le Titanic de Spielberg n'a pas eu plus de chance que l'ami Godzilla.

De plus, j'ai particulièrement apprécié Jean Réno dans le rôle qu'il jouait pour représenter la France, bien que les cinéphiles avisés ne soient pas de mon avis.
Ils défendent l'idée que Godzilla a été son plus mauvais film et pour preuve : ses gages
ont été réduits de moitié, dès lors.

Voyez comme nos dirigeants politiques sont puissants : dans les versions précédentes,
Godzilla est l'enfant d'Hiroshima et de Nagasaki, alors que dans ce film, il a été engendré
par la radioactivité made in France.
Les mutations génétiques causées par les radiations sont indéniables,
aussi bien chez les Esquimaux sibériens contaminés par l'eau des centrales nucléaires soviétiques que les victimes de l'armée française et de la population locale en Algérie
jusqu'à la fin des années 50 puis en Polynésie française par la suite.
Nos voisins du Pacifique, surtout les Australiens, nous voient sous la forme d'un spectre
fluorescent avec une faux sur l'épaule.

Ce n'était pas un hasard quand les agents français ont été pris honteusement après l'attentat
sur le navire de Greenpeace : les Néo-Zélandais s'y attendaient, le Warrior était hautement surveillé car il interférait sans cesse pour empêcher les essais nucléaires en violant
l'espace marin délimité pour la sécurité.

Jean Réno a été sacrifié sur l'autel de la politique tout comme Strauss Khan
que les Américains ont piégé à New-York en soudoyant une femme de ménage du Bronx.
Je suis anti-rouge comme le taureau moyen, mais je ne dénierai pas les qualités
de ce génie en économie sur lequel comptaient les Grecs pour sauver leur pays de la faillite.
Les Américains l'ont neutralisé parce qu'il dirigeait Front Monétaire International
pour tenter d'aider les pays endettés au lieu de favoriser leurs intérêts.
Nos politiciens deviennent impitoyables pour masquer des vérités gênantes.

Godzilla 1998 est un film extraordinaire qui nous met le doigt sur un monstre comme lui
qui vit dans nos eaux en côtoyant notre quotidien.
Nous sommes constamment matraqués par l'influence des masses médiatiques
qui nous manipulent à leur guise par la propagande politique et la désinformation.
Et ça, ce n'est pas du cinéma !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Sierra117.pagesperso-orange.fr/
 
Godzilla
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Godzilla (2014) Gareth Edwards
» Mais que fait Godzilla ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
santé et bonne humeur :: films et séries télé-
Sauter vers: