santé et bonne humeur

Le forum sante_et_bonne_humeur aborde les themes suivants : arts de sante, occultisme, voyance, esoterisme et spiritualite, elevage des lapins, bonsais, les reseaux P2P, education chien et chat, eBooks gratuits...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 les massages d'énergie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sierra117
Admin
avatar


MessageSujet: les massages d'énergie   Jeu 23 Juil - 17:47

Au lieu de travailler sur le corps physique,
comme le fait un kinésiethérapeute,
on opère sur les trajets d'énergie (méridiens).

Le main du masseur ne touche pas la peau du sujet ;
elle reste à au moins 1cm du corps.
A force d'entraînement, on perçoit nettement le champ d'énergie,
la distance optimale pour travailler.

La rubrique : "magnétisme" du forum en donne une vue globale.
Les champs magnétiques, l'aura, sont liés à la fois à la vitalité
et à l'ensemble du corps.
En équilibrant l'énergie dans les méridiens,
non seulement les organes du corps seront renforcés,
mais aussi les énergies mentales,
puisque les organes sont liés à leur méridien correspondant.

Par exemple :
en pratiquant un massage sur le méridien du coeur,
le masseur renforcera le coeur,
mais aussi son énergie mentale : la bonté, la générosité ;
idem pour l'estomac (énergie mentale : le centrage, l'harmonie),
le foie (la créativité), le poumon (le courage), etc.

D'autre part, lors d'un massage, il y a toujours
un échange d'énergie entre le masseur et le massé
qui absorbe ton excès d'énergie.

Ne vous inquiètez pas pour le surplus que vous perdrez ;
c'est comme un don du sang : après un bon casse-croûte,
vous aurez récupéré ce que vous aurez dépensé
(l'énergie nourricière provient de l'alimentation et de l'air).


Les techniques de massage ne sont pas difficiles à apprendre,
mais il faut respecter les règles de bases
pour obtenir des résultats.


Il est indispensable de se conformer
à l'enseignement de l'ours :
postures droites, stabilité, respiration, concentration
(au Qi Gong, la posture de l'ours résume à elle seule
ces principes).

C'est la base fondamentale des arts de santé
et des arts martiaux traditionnels.

postures droites
La position du corps doit être droite,
sans pour autant être tendue,
pour permettre à l'énergie de circuler librement.

Donc, il faut aussi éviter les angles lors d'un massage.

Par exemple, le bras est toujours arrondi, il forme une courbe ;
la main est toujours dans l'axe du bras,
pour que l'énergie puisse filer par les doigts.

Un angle aigu entre le bras et l'avant-bras,au niveau du coude,
ou bien un angle droit entre l'avant-bras et la main,
bloque l'énergie.


stabilité
Si le corps est flottant, l'énergie circulera diffilement ;
quelque soit la phase d'un massage,
il faut s'enraciner dans le sol,
comme un arbre qui déploie ses racines le plus loin possible
dans la terre.


respiration
La respiration est une clef pour mobiliser
et faire circuler l'énergie.

Elle est à la fois longue, calme et profonde,
sans jamais être forcée.

A l'inspir, la bouche est fermée et le ventre sorti ;
puis on expire par la bouche, en rentrant le ventre
avec l'intention de coller le nombril sur la colonne vertébrale.

Le temps actif est l'expir.

C'est à ce moment-là que se pratique le massage ;
à l'inspir, par contre, le mouvement s'arrête
(on recule d'une largeur de main, pour reprendre à l'expir).


concentration
L'esprit est concentré sur le travail,
pour éviter toute dispersion d'énergie.


Le mode opératoire d'un massage est le même
que pour toute forme traditionnelle de Qi Gong :

mobilisation de l'énergie/massage/Shougong - fermeture

mobilisation
(position debout, corps droit, pieds joints et jambes tendues)

Frotter vigoureusemt ses mains l'une contre l'autre,
comme si on voulait les réchauffer.

C'est la technique la plus simple
pour mobiliser l'énergie dans les mains.


massage
2 formes : le massage sur les méridiens principaux,
et celui sur les méridiens curieux.

position :
les pieds écartés à largeur de hanches,
largeur d'épaules pour les hommes,
corps droit, bassin dans l'axe du corps
(ni trop en arrière comme en position tendue,
ni trop en avant, comme une femme enceinte)

Le premier massage stimule l'énergie à circuler
librement dans le corps, afin de renforcer la vitalité ;
alors que le deuxième équilibre les énergies,
via les méridiens curieux.


Shougong - la fermeture

Lors d'un massage, on travaille avec de l'énergie mobilisée,
donc hautement activée.

Il faut absolument la ramener dans le Qihai
pour la régénerer, pour qu'elle redevienne naturelle
(sinon, gare aux surprises : insomnies, courbatures, etc.).

Qihai :
centre vital des énergies physiques, à 2 travers de doigt
sous le nombril, dans l'axe du corps


position : idem à la précédente
technique : ouvrir/fermer
- les mains, paumes à face, sans se toucher, devant le Qihai
- ouvrir en inspirant, c'est à dire écarter les mains
à largeur du corps ; fermer en expirant, elles reviennent
au point de départ
- à faire sur 3 respirations
(ce mouvement est comme si on jouait à l'accordéon)

- ensuite, rabattre les mains sur le ventre,
en conservant cette nouvelle position pendant 3 respirations

Une femme est de nature yin,
donc elle pose la paume de sa main droite sur le Qihai,
puis elle pose sa main gauche sur sa main droite
(l'homme, de nature yang, fait l'inverse).


A la fin, secouer vigoureusement les mains,
comme pour les sécher ;
cette technique permet de chasser l'énergie étrangère.

Dans les cas aigüs, se laver les mains à l'eau courante,
pour lessiver l'énergie perverse.


le massage sur les méridiens principaux

position :
les pieds écartés à largeur de hanches,
largeur d'épaules pour les hommes,
corps droit, bassin dans l'axe du corps
(ni trop en arrière comme en position tendue,
ni trop en avant, comme une femme enceinte)

position debout, naturelle, quand on travaille à 2

rappel pour le masseur :
- soigner la respiration
- le temps actif de la respiration est l'expir,
donc on ne travaille qu'à ce moment-là ;
à l'inspir, reculer d'une largeur de main,
pour reprendre le mouvement à l'expir suivant
- posture droite, genou au sol pour se baisser
devant le massé
- stabilité et concentration


pratique en solo
- lever le bras gauche devant soi, à l'horizontale,
les doigts pointés vers l'avant
- la main droite, à hauteur de l'articulation de l'épaule,
descend le long du bras, jusqu'à au-delà des doigts,
sur plusieurs respirations

- ensuite, tourner le bras gauche, paume vers la terre
- amener la main droite, les doigts de la main gauche
pointent sur la paume de la main droite, à une certaine distance
- la main droite remonte le dessus du bras,
des doigts à l'épaule, en continuant jusqu'au-delà du visage
(tourner la tête, comme pour se laisser caresser la joue)

- faire la même chose de l'autre côté
(cette fois, la main active est la gauche)


- ensuite, plaquez les mains sur les reins
- descendre les mains en passant sur les fesses,
l'arrière des cuisses, l'arrière des mollets,
puis sur l'arête externe du pied (côté petit orteil) ;
continuer le mouvement jusqu'au-delà du petit orteil
(les genoux sont pliés, les pieds ancrés dans le sol)

- remonter par l'arête interne du pied, devant le gros orteil,
le côté interne des jambes, passer devant le bas-ventre,
jusqu'au Qihai, en finissant les mains l'une sur l'autre,
sans se toucher

En pratique, pour les jambes, les mains effleurent la peau,
en descendant des reins aux orteils en une seule expiration.
Tracer un cercle devant les pieds en inspirant,
puis remonter jusqu'au Qihai, en expirant.

La position en genoux pliés est trop difficile à tenir,
pour rechercher les perceptions d'énergie.
Au Qi Gong, il faut toujours rester détendu
pour éviter les blocages d'énergie.





En faisant ce massage sur un patient,
le déroulement est le même ;
sauf qu'il faut inciter le massé à respirer comme soi-même.

Pour se baisser devant le sujet : genou au sol.
Rester à la distance optimale durant le massage des jambes,
en pratiquant d'un côté d'abord, puis de l'autre,
sur plusieurs respirations


le massage sur les méridiens curieux

Ce massage ne peut pas être pratiqué seul.

position : idem à la précédente

Les femmes travaillent avec la main droite,
les hommes avec la main gauche.

(pour dames)
- placer la main droite à hauteur du Qihai du sujet,
la paume face au ventre
- faire des cercles sur 3 expirations,
à ce niveau pour tonifier le centre vital des énergies physiques
- ne travailler qu'à l'expir ; durant l'inspir, la main
se recentre sur le Qihai, puis ne bouge plus

attention au sens :
faire les cercles dans le même sens que pour serrer une vis,
ou pour fermer un robinet

- [suivre le méridien ceinture jusqu'à la colonne vertébrale]
La main "conduit" l'énergie latéralement
du Qihai à la colonne vertébrale,
d'un côté d'abord, puis de l'autre
(le méridien ceinture les reins, en formant un faisceau d'énergie
autour du corps, à cette hauteur)

- [tonifier "la Porte de Vie"]
Ce point-clef se situe entre les reins, dans l'axe du corps ;
faire des cercles sur 3 expirations, comme auparavant

- [suivre le Vaisseau Gouverneur jusqu'au Coussin de Jade]
à partir de là, conduire l'énergie le long de la colonne vertébrale
jusqu'à la base du crâne

important :
Synchroniser le massage avec la respiration du massé.
Le masseur ne travaille en expirant que lorsque le sujet inspire
(de la Porte de Vie au palais supérieur) ;
ensuite, le masseur ne travaille que lorsque le sujet expire
(à hauteur de la bouche jusqu'au Qihai).

A l'inspir, l'énergie circule du Qihai au périnée
(le point le plus bas du bassin, dans l'axe),
pour remonter le long de la colonne vertébrale,
jusqu'au sommet de la tête ; ensuite, elle redescend
jusqu'au palais supérieur, toujours dans l'axe du corps.

A l'expir, l'énergie saute du palais supérieur à la langue,
puis elle descend, toujours dans l'axe du corps,
jusqu'au Qihai.

A l'inspiration suivante, le cycle reprend.

Le masseur doit s'assurer, en se basant sur la respiration
du sujet, que l'énergie qu'il conduit est bien là...
et non ailleurs !


- [tonifier le Coussin de Jade]
A cet endroit existe une barrière naturelle,
pour empêcher le stress de monter au cerveau.
Donc, il faut tonifier pour permettre à l'énergie
de continuer son parcours librement.

- [suivre le Vaisseau Gouverneur jusqu'au Palais du Ciel]
Après la tonification du Coussin de Jade,
conduire l'énergie, toujours à l'inspir du sujet,
et toujours dans l'axe du corps, jusqu'au sommet de la tête

- [tonifier le Palais du Ciel]
Ce centre vital, lié à l'énergie spirituelle
dont le siège est le coeur, se situe à 5 travers de doigt
de la base du cuir chevelu, au-dessus du front, dans l'axe du corps.

Comme il est sensible à la pression, tu peux le rechercher
sur toi-même : pose ta main gauche à la base du cuir chevelu,
puis appuie avec le majeur de l'autre, sur la tête.
Dès que tu trouves le point-clef, tu ressentiras une douleur
proportionnelle à la pression.

nota pour le massage :
tonifier = faire des cercles dans le bon sens, en expirant

- [suivre le Vaisseau Gouverneur du sommet de la tête
au palais supérieur]
Conduire l'énergie du Palais du Ciel au palais supérieur,
toujours dans l'axe du corps, et toujours au bon moment.

- [suivre le Vaisseau Conception
du palais supérieur à la Source de Vie]
A hauteur de la bouche, le masseur passe au méridien suivant.
Conduire l'énergie, toujours dans l'axe du corps,
et seulement quand le sujet expire
jusqu'au creux de l'estomac, juste sous la cage thoracique.

- [tonifier la Source de Vie]
Même refrain que d'habitude.

- [conduire l'énergie de la Source de Vie au Qihai]

- [tonifier le Qihai]

Après cette phase, le sujet devient actif :
c'est lui-même qui pratique le Shougong, la fermeture.

En vous tenant face à face, pratiquez ensemble :
3 fois ouvrir/fermer (l'accordéon),
puis rabattre les mains sur le Qihai ;
garder la position sur 3 respirations,
l'attention portée sur le Qihai

Veillez à ce que le sujet ne se trompe pas de main.

Ensuite, le masseur secoue énergiquement ses mains,
comme s'il voulait les sécher,
pour chasser l'énergie étrangère.


L'échange d'énergie, durant un massage,
n'est pas un mythe.

J'ai vu une fois mon entraîneur se faire piéger
par le vampirisme.

Il passait sans cesse d'un sujet à l'autre,
pour montrer les subtilités techniques aux masseurs,
et en faisant les corrections...
en oubliant de secouer les mains, entre 2 massés.

A la fin de la séance, il béguayait et titubait
comme s'il était totalement ivre.


Le but est d'équilibrer les énergies
(physiques, donc aussi mentales)
pour renforcer la vitalité du sujet,
afin de lui donner la possibilité
de se guérir lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Sierra117.pagesperso-orange.fr/
 
les massages d'énergie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l'énergie universelle
» comment être sure que l' énergie que je puise chez mon amie ne lui fais aucun mal ?
» se connecter à l'énergie de la source
» Le pouvoir des Mandalas d'énergie (Olivier Manitara)
» Le grand Black-out du Nord-Est "l'énergie électrique coupée" (1965)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
santé et bonne humeur :: magnétisme - le Qi externe-
Sauter vers: